Rechercher

Devenir propre, ça pourrait être si simple, et pourtant...

Mis à jour : 4 janv. 2019



Le mimétisme, le moteur de tous les apprentissages

Le petit enfant apprend beaucoup par lui-même, notamment par mimétisme. C’est ainsi qu’il apprend à marcher et à parler, il devrait en être de même pour la propreté. Mais dans ce domaine, le rythme de l’enfant est souvent perturbé par l’entrée à l’école, qui impose d’être propre pour l’arrivée en petite section de maternelle. Les parents angoissent à l’idée que leur enfant ne soit pas prêt. Face à cette pression extérieure, il convient pourtant de rester calme et bienveillant car il existe une méthode simple et naturelle pour accompagner l’enfant dans son acquisition de la propreté, fondée sur deux points clés :

– Le mimétisme : aller aux toilettes est un acte naturel mais qui, une fois adulte, est associé à l’intimité et à la pudeur. Pourtant tout comme pour le brossage des dents, quand les parents montrent à l’enfant qu’il est naturel d’aller aux toilettes, de s’essuyer et de tirer la chasse d’eau, ils lui permettent de mettre en place le mimétisme par lequel il apprend si bien. En faisant cela, l’enfant voit qu’il est naturel d’aller aux toilettes, c’est rassurant pour lui. Il peut alors traiter l’information, qui va maturer dans son cerveau puis il passera à l’action quand lui-même en sentira le besoin. C’est le second point clé pour un accompagnement naturel :

– La sensation de faire ses besoins : quand l’enfant dit qu’il a fait “pipi” ou “caca” dans sa couche, c’est le signe qu’il a pris conscience de cette sensation d’avoir fait ses besoins. C’est à partir de ces sensations que l’enfant va pouvoir naturellement passer à une nouvelle étape, celle de l’action d’aller de lui-même sur les toilettes. C’est là que le choix du pot peut faire la différence ! Le Toy-let, petit WC miniature est le pot qui accompagnera le mieux l’enfant dans son acquisition naturelle de la propreté par mimétisme.





0 vue

©2018 by Editions M Druon. Proudly created with Wix.com